Secret Dinner s’installe sur le chemin de Montréal à Vanier

Vanessa Fidelis a habité Ottawa pendant près de 15 ans. Voyageuse avide et curieuse de nature, elle a un jour commencé à sentir qu’elle s’enlisait dans une routine. À l’automne 2017, une idée a germé dans son esprit, soit celle d’organiser un souper communautaire dans un endroit non conventionnel, avec un menu préparé par un chef local. Tout sauf le thème mystérieux serait dévoilé avant la dernière minute.

Le premier dîner secret a eu lieu en décembre 2017, en plein air, à une température de 17 degrés à La Pêche. Dix-neuf personnes se sont attablées à un endroit qui leur a été dévoilé seulement à leur arrivée, découvrant un menu gardé secret.

Vanessa et son fiancé Zach y ont invité des amis avec l’espoir que leur expérience leur permette de se faire de nouveaux amis et attise leur curiosité par rapport à tout ce qu’Ottawa a à offrir. L’idée a porté ses fruits.

« Nous avons tout simplement laissé les choses aller », raconte Vanessa, qui compte déjà des années d’expérience en gestion d’événement à son actif. Maintenant, les prochains événements pourraient se tenir n’importe où à Ottawa.

« Nous ne répéterons aucun thème et nous ne retournerons jamais au même endroit », précise-t-elle. Le couple invite les chefs avec qui ils s’associent à sortir des sentiers battus, leur donne les coudées franches en matière de créativité et laisse chaque thème guider le produit fini.

« Smoke and Shine » était le thème d’un événement organisé au mois de juin dans une ferme forestière d’arbres de Noël, alors qu’une soirée tenue en juillet au cimetière Beechwood de Vanier s’intitulait « The Poets ».

Compte tenu des nombreux événements supplémentaires qu’il a organisés, le couple se prépare à déménager Secret Dinner de son domicile à un bureau situé au cœur de Vanier, sur le chemin de Montréal.

Pourquoi Vanier? Vanessa raconte que l’événement du cimetière Beechwood lui a permis de découvrir le quartier et lui a laissé l’impression qu’il s’agissait de l’endroit où s’installer.

Selon elle, le cimetière Beechwood est l’un des secrets les mieux gardés d’Ottawa, même pour les gens du coin.

« Je n’avais aucune idée que ce cimetière était ce qu’il était », avoue-t-elle. Ce cimetière national est le dernier lieu de repos de plus de cinq mille soldats et comprend un « coin des poètes » où gisent des écrivains connus ayant inspiré le thème du dîner. Il s’agit également de l’un des derniers endroits de la ville où il y a une vue ouverte sur le Parlement.

Pour ce dîner, ils ont fait appel à encore plus des ressources locales que d’ordinaire. Le chef Warren Sutherland, du restaurant Sutherland’s de l’avenue Beechwood, avait la responsabilité de préparer un menu d’inspiration jamaïcaine. L’entreprise à vocation sociale EcoEquitable a fabriqué des serviettes de table à partir de matériel recyclé. Queen B a préparé des macarons sans arachides. Harvest Honey a intégré des rayons de miel au menu. De nombreuses autres personnes et entreprises de Vanier ont apporté leur contribution, lesquelles, selon Vanessa, étaient avides de mettre à profit leur énergie et leur dur labeur.

Cet enthousiasme accueillant est ce qui a convaincu le couple de déménager lorsque l’occasion s’est présentée. Il espère bâtir sur les relations qu’il a tissées et faire croître Secret Dinner.

« Ce qui est bon pour Vanier est bon pour Ottawa », croit Vanessa. « Partout où vous regardez à Vanier, les gens sont prêts à aider et à embarquer… Tous les jours je suis surprise et frappée de constater à quel point cette ville peut être cool. »

Secret Dinner organise maintenant des événements privés et Vanessa espère que cela rendra son entreprise plus viable.

« Nous avons ce qui nous attend et nous savons ce que nous avons accompli par le passé. Je crois que nous possédons tous les renseignements dont nous avons besoin pour organiser des dîners vraiment incroyables », dit-elle.

Vanessa caresse aussi l’espoir que Secret Dinner contribue à ouvrir les yeux des participants sur toutes les choses intéressantes qui se passent à Ottawa et dont les gens ne se rendent pas compte.

« Il y a de petits endroits excentriques et cools à Ottawa… À mon avis, Vanier emboîte vraiment le pas à cette tendance. Il y a tant de choses dans le quartier. Pourquoi ne pas les mettre en évidence? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.