Les commerçants de Vanier obtiennent une nouvelle voix sur les enjeux municipaux

MarkLes petites entreprises de Vanier et d’Ottawa dans son ensemble ont un nouveau porte-parole pour promouvoir leurs intérêts à l’hôtel de ville. 

L’Ottawa Coalition of BIAs (OCOBIA) rassemble les 19 ZAC d’Ottawa qui, collectivement, représentent plus de 6 200 entreprises situées partout dans la région, de la banlieue jusqu’au centre-ville. Bon nombre des entreprises de Vanier connaîtront le président de cette nouvelle coalition : Mark Kaluski, président du Conseil de la ZAC Vanier. 

 « Nous avons finalement l’approbation de la majorité des ZAC et un engagement de financement à long terme », dit M. Kaluski. Il ajoute que l’organisme a embauché une nouvelle directrice administrative incroyablement motivée et efficace, Lindsay Hugenholtz-Sherk.

L’OCOBIA se concentrera sur les politiques municipales qui touchent les petites entreprises d’Ottawa, créant ainsi une voix unique pour promouvoir efficacement les intérêts des ZAC membres.  

La Coalition permettra aussi aux ZAC d’améliorer l’efficacité de leurs opérations en abordant les enjeux communs à plusieurs ZAC. « Les ZAC remettront une petite partie de leurs fonds à l’OCOBIA et, en retour, les ZAC économiseront temps et énergie que chaque ZAC déploie pour savoir ce qui se passe à l’hôtel de ville et en parler », affirme M. Kaluski. « Notre directrice administrative fera aussi la promotion des intérêts des ZAC auprès de l’hôtel de ville et tentera d’établir des partenariats mutuellement bénéfiques dans la ville. »

En effet, l’établissement de partenariats est au cœur de cette nouvelle initiative : le mariage de la sphère commerciale et politique au profit de tout le monde. Les petites entreprises sont le moteur de l’économie municipale. Elles créent de l’emploi, attirent les touristes et façonnent les quartiers. Mais les intérêts des entreprises peuvent parfois passer inaperçus à la mairie. M. Kaluski et Mme Hugenholtz-Sherk se donnent comme mandat de changer cette situation. 

 « Notre première mission est de rehausser le profil des ZAC à l’hôtel de ville et auprès des partenaires en tenant compte de la réalité du développement économique à Ottawa », d’expliquer M. Kaluski. « L’OCOBIA représente plus de 6 200 entreprises et propriétés qui contribuent plus de 100 millions de dollars en recettes fiscales à la ville. Nous sommes d’agiles organismes qui pouvons relever des défis uniques dans les différentes régions que nous servons. Nous pouvons être un bon partenaire pour la ville. »

  1. Kaluski est devenu président de la ZAC Vanier BIA en 2013 et a aidé l’organisme à rassembler ses divers membres après ses limites aient été repoussées pour inclure des entreprises vers l’est jusqu’au boulevard Saint-Laurent et vers le nord jusqu’à Beechwood. 

Kaluski says that experience will help him in his new OCOBIA role.

 « Je crois au pouvoir de la collectivité », explique-t-il. « Je suis fier des premiers succès, mais je sais que de nombreux défis nous attendent. J’aimerais laisser l’organisme financièrement en santé, avec une solide gouvernance et des membres engagés. » 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.