Les marchands de Vanier sont admissibles à une subvention pour entreprendre une «transformation numérique»

Les marchands de Vanier peuvent profiter d’une occasion leur permettant d’attirer de nouveaux clients tout en améliorant leurs capacités numériques et virtuelles grâce à un programme provincial de subventions. L’initiative « Digital Main Street » (rue principale virtuelle) est une idée de la Toronto Association of Business Improvement Areas qui vise à aider les commerces ontariens à réaliser une « transformation numérique ».

Ça peut sembler comme une tâche ardue, mais selon Darryl Jullot – gestionnaire principal de Digital Main Street –, il s’agit simplement d’un prolongement de ce qui est au cœur de la plupart des opérations commerciales : la création de liens avec des clients actuels et éventuels grâce à des produits et services uniques.

« On retourne à un modèle de base, » explique M. Jullot. « On veut aider les entreprises à prospérer. »

De façon précise, le programme offre aux participants une évaluation gratuite et une liste de recommandations qui énumère les technologies et les outils qui peuvent les aider à atteindre leurs objectifs numériques. Il peut s’agir, par exemple, de créer une présence Web et d’accéder à des outils numériques comme Google My Business, des applications de commerce électronique et des plateformes de médias sociaux.

On peut aussi proposer l’analyse du site Web, l’optimisation pour les moteurs de recherche, des stratégies de fidélisation des clients et l’utilisation d’avis Google.

Ces outils sont rendus essentiels pour les entreprises, selon M. Jullot citant l’auteur à succès Erik Qualman : «  Nous n’avons plus le choix d’utiliser les médias sociaux, mais nous pouvons choisir de bien les utiliser ou non ». [traduction libre]

BRIGADES NUMÉRIQUES

Mais qu’est-ce que ça signifie pour les entreprises d’Ottawa et de Vanier en particulier?

La ZAC Vanier a récemment reçu une subvention de 10 000 $ de Digital Main Street et du gouvernement de l’Ontario pour former des « brigades de services numériques » afin d’aider les marchands de Vanier.

Les brigades fournissent des formations et offrent des services d’expertise-conseil aux marchands qui veulent évoluer dans l’univers numérique.

« Vanier sera un chef de file dans la création de rues principales virtuelles, » affirme Nathalie Carrier, directrice exécutive de la ZAC Vanier. « Beaucoup d’entreprises ne sont pas trouvées lors d’une recherche Google. »

M. Jullot reconnaît que le processus peut sembler pénible pour certains marchands; c’est pourquoi le programme est conçu pour soutenir les participants à toutes les étapes.

« Nous nous assoyons littéralement à la caisse avec les propriétaires, » précise-t-il. « Nous les aidons à examiner de nouveaux points de vente de toutes sortes – du marketing par courriel jusqu’à la photographie des produits. »

En plus de la subvention de la ZAC, Mme Carrier explique que les entreprises individuelles peuvent demander des fonds de 2 500 $ pour acheter et adopter des outils et technologies numériques.

Seulement 2 000 subventions sont offertes d’ici mars 2020. Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements sur les demandes de subventions à digitalmainstreet.ca.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.