Des subventions seront offertes aux entreprises de Vanier dans le cadre du programme « On est bien dans l’coin

La ZAC offre la chance aux commerçants de faire briller la culture de Vanier et d’alimenter leur étincelle créative

Les résidents et commerçants de Vanier savent très bien pourquoi « On est bien dans l’coin ». À partir de ce mois-ci, la ZAC veut que les propriétaires d’entreprise et les commerçants joignent le geste à la parole pour le prouver.

La ZAC Vanier lance en juin « On est bien dans l’coin », un programme de microsubventions qui vise à aider la collectivité à mettre en valeur ses talents artistiques et culturels.  La nouvelle initiative, dont le budget total s’élève à 7 500 $, permet aux demandeurs d’accéder à des subventions allant de 100 $ à 750 $ pour des projets culturels dans la communauté.

« Il y a beaucoup de personnes créatives à Vanier. C’est une excellente façon de stimuler la scène artistique, » dit Thomas Radford, gestionnaire de projet pour la ZAC Vanier. Il ajoute que le programme est créé par et pour la communauté.

Dans le cadre du programme, les artistes, les entreprises, les programmes culturels et les résidents sont encouragés à proposer des activités qui attireront des gens et des entreprises dans le quartier.

« Il peut s’agir de n’importe quoi : une exposition temporaire, un spectacle burlesque, une soirée de peinture ou un concert en plein air, » explique M. Randford, ne donnant que quelques exemples.

Shawn Marchand, un chef à Bobby’s Table sur le chemin Montréal, fait partie des commerçants locaux qui appuie le projet.

Capital Rap Battles a organisé une activité « On est bien dans l’coin » le printemps dernier

En mars, Bobby’s Table a organisé une activité « pop-up » pour susciter de l’intérêt dans le programme de subventions.

L’activité a accueilli le musicien Dank Aspects et sa talentueuse fille de huit ans Illiyah Rose. Le duo a charmé toute la journée le public de déjeuneurs avec sa combinaison unique de blues, folk, soul et hip-hop.

« Les personnes présentes se sont toutes amusées, » affirme M. Marchand. Il ajoute que tous ceux qui y étaient – chefs, serveurs ou clients – n’ont pu s’empêcher de chanter ou de danser.

Il était aussi heureux de constater que l’activité à attirer de nouveaux visages au resto de Vanier populaire pour ses déjeuners.

« Il y avait définitivement des personnes que je n’avais jamais vues avant, » dit M. Marchand. « C’était réellement un évènement rassembleur! »

The Ministry of Coffee sur l’avenue Beechwood était aussi de la partie plus tôt cette année en animant une fête disco, tandis que Capital Rap Battles a aussi organisé une activité « On est bien dans l’coin » le printemps dernier.

La prochaine activité temporaire de la ZAC dans le cadre de « On est bien dans l’coin » est prévue pour le 8 juin. Il s’agira de Mini Mozaik – une activité fondée sur un évènement organisé par la ZAC depuis 2017.

Le succès des activités antérieures montre à quel point la scène artistique est en pleine explosion dans le secteur commercial de Vanier, selon M. Radford. Il est d’avis que les résidents et les entreprises accueillent chaleureusement l’idée de microactivités dans le quartier.

Radford s’attend à ce que la première vague de projets soit lancée dès juillet.

Le nombre de projets qui seront acceptés dépendra du nombre de demandes reçues et du coût de chaque activité. Pour obtenir de plus amples renseignements, vous pouvez envoyer un courriel à Thomas Radford à projects@vanierbia.com ou consulter en ligne le processus de présentation d’une demande à VanierBIA.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.