Ouvrir un magasin éphémère

Tarek Hassan a lancé sa première entreprise, le Gong Fo Bao, un kiosque mobile stationné à une intersection achalandée du centre-ville, près du parc de la Confédération, qui servait des petits pains taïwanais à la vapeur.

Cependant, pour élargir et ajuster son offre, M. Hassan a utilisé une stratégie qui gagne en popularité chez les détaillants et les restaurateurs : un commerce éphémère.

Ce terme fait normalement allusion à une boutique temporaire dans un endroit achalandé, comme un centre commercial ou une rue populaire. Bien que les commerçants se spécialisant dans la vente de marchandise saisonnière, comme les décorations d’Halloween, sont l’exemple le plus flagrant d’un tel commerce, de grands détaillants comme H&M et Starbucks ont eu recours à des boutiques éphémères et ont loué un espace pour un événement afin de mettre à l’essai de nouveaux concepts et générer de l’intérêt envers leur marque.

Dans le cas de M. Hassan, il a proposé le menu de son camion-restaurant au restaurant Fontenelle, une institution de Vanier qui sert depuis des dizaines d’années des repas traditionnels sur le chemin de Montréal.

Il paie aux propriétaires un tarif fixe pour utiliser le restaurant et prend possession l’espace pour ses offres temporaires à la fermeture du Fontenelle à 14 heures. Lors du plus récent événement qu’il a organisé, les clients faisaient la file tout au long de la rue.

« Fontenelle est un vieil endroit plein de charme. Ça faisait des années que je voulais faire ça », a dit M. Hassan.

Les commerces éphémères constituent normalement une situation gagnant-gagnant pour les entrepreneurs et les propriétaires. Comme dans le cas de Hassan, un restaurant existant peut louer à une autre entreprise son local en dehors des heures normales d’exploitation pour payer une partie du loyer et du matériel qu’utilise le restaurant, qui autrement reste inutilisé.

Entretemps, les détaillants peuvent profiter d’un local vacant ayant pignon sur rue à un tarif de location réduit pendant une courte période ou jusqu’à ce que le propriétaire trouve un locataire à temps plein.

Où commencer

Assurez-vous d’avoir une proposition qui expose en détail ce que vous comptez faire dans le local et mettez au point plan d’affaires professionnel avant de rencontrer votre propriétaire potentiel.

Préparez votre argumentaire de vente en montrant que les deux parties en sortent gagnantes. Montrez au propriétaire les bienfaits que votre projet signifie pour lui, comme une plus grande circulation piétonnière dans son commerce, et soulignez l’avantage financier que votre entreprise temporaire apporte à son espace inutilisé en matière de revenus.

Il est possible que vous puissiez négocier un tarif réduit sur le loyer régulier en fonction du nombre de jours ù vous occuperez le local ou sur les frais fixes de l’espace vide. Sinon, le loyer pourrait également représenter un pourcentage des ventes globales.

Avant d’approcher un propriétaire potentiel, assurez-vous de faire des recherches dans le secteur où vous vous menez vos activités pour vous enquérir de ce que paient les autres commerces..

Avantages d’un magasin éphémère

Le géant du commerce électronique d’Ottawa Shopify a cerné les sept avantages clés des magasins éphémères :

  • Mettre à l’essai de nouveaux flux de rentrées
  • Aborder la clientèle
  • Créer la sensation qu’un produit ne sera offert que pendant une période limitée
  • Commercialiser de la marchandise autour d’une vente, d’une saison ou d’un congé
  • Instruire de nouveaux clients
  • Aller là où se trouve la clientèle
  • Accroître la notoriété de la marque